Métro & Poésie

Ligne 6, Ce midi.

Mon regard divague et mes pensées s’envolent… avant de se poser sur un affichage délicatement inséré au wagon. Il s’agit du grand prix  poésie RATP dont je vous laisse apprécier les quelques lignes qui m’ont amusées…

 Recherche avenir, si possible en bel état,
Avec vue sur la mer et jardin à fleur de bois,
Proche transports humains et pas loin du café.
Coeurs givrés, pas sérieux, s’abstenir de rêver.

Aurélien Picot, 44 ans, Paris.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s