Travaux RER A: Jour 1.

Alors même que j’apprehendais de prendre la ligne 1 à palais Royal – à défaut de pouvoir avoir un rer pendant Mmes deux dernières semaines de boulot – je me retrouve coincée dans le métro 7. La cause?  Une panne mécanique devinez où à Châtelet. Bref. J’ai mis à peu près une heure et quart pour un trajet de 20 minutes. Mais le plus « drôle » (ou pas, tout dépends de la perception de chacun) ce sont les gens et plus précisément le comportement adopté lors de ces moments désagréables à passer dans l’attente interminable, serrés les uns aux autres.
Il y a l’angoissée, qui a besoin de parler pour canaliser son stress, qui interpelle chaque personne. Il y a le mec paumé, un peu mytho sur les bords, qui demande, misérable, si quelqu’un veut bien lui rendre un service en lui prêtant son téléphone le temps d’un appel. Et qui réitère, toutes les 10 minutes, répétant sans cesse le même discours en modifiant les raisons de son impossibilité de téléphoner avec son propre portable. Et il y a les plus sages, -dumoins en surface- ceux qui gardent le silence car ils savent que de souffler ne changera si ce n’est l’état dans lequel ils se trouvent.
Finalement, j’arrive à palais royal et ô miracle je peux même poser mon   délicat fessier endolori par des courbatures de la veille Legday sur les strapontins encore chauds du précédent fessier.

Résultat: j’ai mis plus de 2h pour arriver au taff, Mais j’ai pris mon mal en patience. 1-0 pour moi!

La transe

Ligne 7 – il est 17h38.

Elle est là devant moi vêtue d’ une tunique beige et d’un soutien-gorge bien trop petit pour sa poitrine. Elle écoute sa musique et c’est tout son corps qui bouge. Ses gestes m interpellent. Ils sont doux et léger, le fait de pouvoir être observée dans ce métro bondé la gêne, ses mouvements semblent se faire dans la retenue. Ses yeux se ferment et sa bouche s’ouvre pour chanter. Le son ne sort pas. Le monde environnant est, semble t il, trop impressionnant. Je la regarde discrètement, intriguée par ses agissements. Elle est ailleurs. En transe je présume. Absorbée par sa musique, dans un autre univers.
Il est 17h45 à présent.

La calme avant la tempête. (Be Ready Guys!)

La pression est retombée, les collègues sont en vacances. (et ils nous narguent sur les réseaux sociaux avec les doigts de pied en éventail au bord d’une plage)

Les transports en communs sont full of foreigners (mon côté fluent, sorry guys.)

çà sent bon les vacances ! (et pas mal le rosé pamplemousse aussi) mais pas que.

Et puis, le drame. les travaux d’été.wordpress


RER A: Sur cette ligne déjà si empruntée /chaque jour un ralentissement, un malaise voyageur ou une panne de signalisation et en ce moment des colis suspects/ ils décident de faire des travaux de rénovation: Du 25 juillet au 23 aout le trafic sera interrompu entre La Défense & Auber. plus d’infos ici En gros, la ligne 1 sera bondée car je cite:

« Un RER pouvant accueillir 2 500 personnes contre 700 pour un métro, la ligne 1 risque effectivement d’être vite saturée aux heures de pointe si l’ensemble des voyageurs du RER A se reportent sur la 1. Il vous faut donc anticiper dès à présent l’itinéraire de substitution que vous devrez privilégier en dehors de la ligne 1 du métro. »

RER C: Les fameux travaux Castor! (c’est pas la première fois! et surement pas la dernière) DU 15 JUILLET AU 22 AOÛT 2015: Interruption des circulations entre Paris Austerlitz / Javel et Paris Austerlitz / Avenue Henri Martin plus d’infos ici

Ligne 5: Interruption TOTALE du trafic les 18,19 et 20 juillet. plus d’infos ici

Un conseil? (tenter de) Ne pas perdre son calme… 😉 Bon courage à tous ! & BE BRAVE !!!

Harcèlements & Transports: Quand l’Etat intervient.

Ce matin (et comme chaque matin) j’allume ma TV pour me tenir desinformée. Je déjeune donc avec les news de BFMTV. Pratique : je peux désormais boire mon bol de lait sans problème devant toutes les horreurs du monde. Merci.

Apparemment, en France, il faut repréciser, je cite :

[…] qu’une main aux fesses peut coûter jusqu’à cinq ans de prison.

Et bien oui, l’État est obligé d’intervenir. Et je dois de dire que mon avis n’est pas, comme à son habitude, tranché sur la question.

Est ce que je suis « contente » de ces mesures, qui rassurent et rappellent les règles de conduites, de vie même, ou suis-je dégoûtée que nous soyons obligés d’en venir là, pour que nous puissions « être » en sécurité et nous sentir libre de circuler librement ? N’est ce pas accepter que la femme n’est pas l’égale de l’homme en proposant des services tel que celui de l’arrêt personnalisé?

Et vous, vous en pensez quoi?

Source citation: MadameFigaro

BANANAAAA !

Quoooiii ???

Vous n’êtes pas au courant? bon je vous le révèle, mais c’est vraiment parce que c’est vous hein, entendons-nous bien 😉

On est mercredi et ce mercredi c’est …? [Ravioli me direz-vous, certes.]

La sortie du film des Miniooons 😀

minion

Le rapport avec le métro? la station opéra (quai ligne 3) sous l’emprise des minions !

Pour plus d’infos c’est par ici que çà ce passe>>>> ICI