La transe

Ligne 7 – il est 17h38.

Elle est là devant moi vêtue d’ une tunique beige et d’un soutien-gorge bien trop petit pour sa poitrine. Elle écoute sa musique et c’est tout son corps qui bouge. Ses gestes m interpellent. Ils sont doux et léger, le fait de pouvoir être observée dans ce métro bondé la gêne, ses mouvements semblent se faire dans la retenue. Ses yeux se ferment et sa bouche s’ouvre pour chanter. Le son ne sort pas. Le monde environnant est, semble t il, trop impressionnant. Je la regarde discrètement, intriguée par ses agissements. Elle est ailleurs. En transe je présume. Absorbée par sa musique, dans un autre univers.
Il est 17h45 à présent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s