Mais où est passé le respect ?

« Dans ton cul » me diront les plus poètes d’entre vous.

Nan vraiment, depuis quelques temps je me pose cette question. Et d’autant plus dans les transports en commun, quand lorsqu’il fait trop chaud, qu’il pleut, qu’il est tard et tout les pretextes que vous voudrez, les gens s’énervent et s’entassent dans des bus, trams, et métros quitte à y laisser un poumon.et à créer des incidents

Pour la petite histoire et parce que j’aime illustrer mes propos avec des vraies moments de vie voici la suite :

Ce soir je dois prendre la 13, cette ligne que je ne porte clairement pas dans mon coeur, et pour cause: ultra bondée, et qui pue -cimer albert-.
Je n’ai que trois stations (et c’est déjà trop) et pourtant j’assiste à nouveau à un « beau » spectacle: Le marquage au sol indique sur le quai où seront les portes du metro, naturellement je me poste à l’une des extrémité de façon à laisser descendre les passagers. C’etait sans compter cette femme sans gêne, d’une cinquantaine d’années qui me passe allègrement devant pour entrer dans ce métro qui déborde litteralement de passagers avant de laisser descendre ceux-ci. Je pense « ah bah ça va tranquille » mais je la ferme.
Puis, à la station suivante, beaucoup descendent ce qui laisse de la place pour s’asseoir, et trois jeunes garçons (maximum 12-13 ans) sautent tels des lions affamés sur des gazelles en pleine savane. L’un des jeunes, frappé par la foudre divine me semble-t-il s’exclame « on devrait p’tet d’mander à la dame si elle veut s’asseoir » à son ami de repondre « ouai aux handicapés tu veux dire hahahaah ». Outrée, je ne dis rien mais mes sourcils parlent pour moi mais j’observe la scène : un homme d’une soixantaine d’années avec un accent québécois adresse un mot à la fameuse dame lui disant ô combien les choses avaient changées. Que c’était inadmissible ! J’attendais avec envie la réponse de celle-ci qui m’a grandement étonnée. « Ô ne generalisons pas, y’en a qui pensent à demander vous savez, mais vous êtes d’où, vous avez un petit accent, non? »
***
Dans la 7 une femme en béquilles avec ses courses a failli se faire pousser hors du métro parce que la porte de celui-ci etait coincée et que deux personnes avaient peu de temps pour descendre à la station désirée. C’est bien connu, il est plus naturel de violenter quelqu’un que d’avoir une station de plus a effectuer.
***

Je suis choquée de voir le comportement de chacun, de voir combien on en vient à ne plus se soucier ni du respect que l’on se doit de porter à autrui dans le simple fait que l’on partage tous les transports en communs et par extension, cette planète.
Comme l’impression que chacun devient de plus en plus égoïste, et totalement jemenfoutiste à l’égard des gens qui vivent autour.
Suis-je la seule à penser que pour exiger le respect il faut d’abord  respecter autrui?
Finalement, ne pas respecter les autres ne serais ce pas un manque de respect envers soi même?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s