Image

Sous les jupes des filles…

Sous les jupes des filles...

Le pervers qui, quand tu as une jupe et que tu es assise, n’arrête pas de se pencher &de se tortiller sur son strapontin pour tenter de voir quelque chose,
on n’sait jamais.
DU coup j’ai trouvé cette charmante photo, qui devrait le calmer… (j’ose espérer-enfin, s’il y a toujours de l’espoir Ahem.)

Publicités
Image

How Dare You ?

How Dare You ?

Métro 7,
(On ne change pas une équipe qui gagne)
Une femme qui se balade avec des chaussons (oui oui vous avez bien lu)
de ce genre là (cf. photo) vous savez ce truc immonde qui résulte du croisement d’une paire de botte Ugg, de charentaises et de Georges le yéti.
Nan, sincèrement, je comprends bien que le métro ce n’est pas la fashion week (quoi que parfois on s’demande bien…) mais quand même.. je ne peux pas cautionner là…

Image

Le psst-Psst-iteur de la 6

Le psst-Psst-iteur de la 6

Ligne 6 Charlles de Gaulle étoile, direction Nation.
Je vais voir de la famille, je dois m’faire toute la ligne 6.
Heureusement, j’ai un livre dans mon sac (pas folle la guêpe!)
Mais c’était sans compter sur le « Le psst-Psst-iteur de la 6 »
Un mec qui derrière moi, me fixait, et n’arrêtait pas de faire ce bruit INSUPPORTABLE dans mon dos, (TROP) près de mes oreilles… une ruse (si je puis dire) pour attirer mon attention.
Don’t Worry, je n’ai pas « cédé » à la tentation de me retourner et de l’envoyer balader (J’suis parisienne mais pas conne m’voyez) et j’ai fais mine de lire mon livre (j’ai du relire 40 fois la même page tellement j’avais les nerfs T_T)

Image

 » Gaité « 

20/02/2013 métro 13, aux alentours de 18h45
Une nana dans ma rame ligne 13, elle se recoiffe en regardant son reflet sur la porte, cheveux bouche yeux tout y passe, je la regarde en souriant, en me disant qu’elle doit se recoiffer pour aller voir son amour,
à cet instant nos regards se croisent, je m’attendais à un sourire de sa part: rien.
regard noir, sourcils froncés.
c’est alors que le métro annonce le nom de la station  » GAITE « .
Je n’ai pas pu me retenir de rire.

Image

La connasse, la vraie. (déclinable au masculin.le tout au singulier ou au pluriel)

La connasse, la vraie. (déclinable au masculin.le tout au singulier ou au pluriel)

Je ne vous la présente pas hein, vous l’avez déjà surement croisée, celle qui vous pousse pour entrer dans la rame avant vous, pour poser son popotin, et qui, pendant que vous vous êtes resté debout tout le trajet vous pousse pour sortir avant vous, alors là, vous êtes en ébullition, et vous faite un truc stupide: vous la dépassez. Et comme vous êtes bien éduqué vous tenez la porte, et là rien. pas merci, ni un sourire ni rien. et là çà me donne juste envie de rembobiner et de lui tenir la porte puis au dernier moment de la lui claquer dans sa face. BIM. Voilà voilà.

Image

Le métro parisien, un vrai bordel.

Le métro parisien, un vrai bordel.

[Attention Coup de Gueule]

J’en ai marre de me presser, d’être dans le rush MÊME lorsque j’ai pris de l’avance sur mon trajet pour aller en cours, en stage ou autre à cause de problèmes à répétition,
C’est un peu la foire à la saucisse, et on nous dit ce qu’on veut bien nous dire,

petit florilège des problèmes qui ralentissent le trafic :

– incident grave de voyageur (comprenez SUICIDE)
– voyageur malade (comprenez MALAISE)
– colis suspect (comprenez Madame Michu a oublié son sac de courses Auchan, ou Madame Michu est étourdie et a laissé son sac de voyage dans le wagon)
– incident technique (comprenez: on ne sait pas ce qu’il y a alors on dit çà.)
– grèves (comprenez bah grève quoi.)